Cahier des clauses techniques particulières (C. C. T. P.)



Download 341.5 Kb.
Sana12.05.2017
Hajmi341.5 Kb.


MARCHÉ PUBLIC



CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES



(C.C.T.P.)


Maître d’ouvrage

Syndicat Mixte du Pays de l’Ardèche Méridionale (SYMPAM)






Objet du marché


MISE EN PLACE D’UNE STRATEGIE DE COMMUNICATION ET CONCEPTION DES OUTILS NECESSAIRES A L’IDENTIFICATION DE TELE TRAVAILLEURS EN ARDECHE MERIDIONALE AFIN DE CONSTRUIRE DES COMMUNAUTES D’USAGERS D’ESPACES DE COWORKING



Août 2013


I. CONTEXTE DE LA MISSION
Contexte général
A – Le Syndicat Mixte du Pays de l’Ardèche Méridionale
Le Syndicat Mixte du Pays de l’Ardèche Méridionale (SYMPAM) est composé de 177 communes (20 communautés de communes). Depuis juillet 2011, le Syndicat Mixte assure le portage et la mise en œuvre du Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes de l’Ardèche Méridionale (CDDRA), contrat établi pour une durée de 6 ans avec la Région Rhône-Alpes.
Dans le cadre du CDDRA, l’action 15 prévoit de concourir à la création d’une offre d’accueil économique adaptée et de qualité. Le Pays de l’Ardèche méridionale sera le chef de file d’une opération intitulée : « Mise en œuvre d’une opération expérimentale en faveur du développement du télé travail dans la « zone Massif Central de l’Ardèche Méridionale » (102 communes en jaune dans la carte ci-dessous) :

Liste des 102 communes classées en zone de Montagne : AIZAC – AJOUX - ANTRAIGUES-SUR-VOLANE –ASPERJOC – ASTET – AUBIGNAS – BARNAS - LE BEAGE – BEAUMONT – BERZEME – BORNE – BURZET - CELLIER-DU-LUC – CHASSIERS – CHAZEAUX – CHIROLS – COUCOURON - CROS-DE-GEORAND – DARBRES – DOMPNAC- FABRAS – FAUGERES – GENESTELLE- GOURDON – GRAVIERES – ISSANLAS – ISSARLES – JAUJAC – JOANNAS – JUVINAS - LABASTIDE-SUR-BESORGUES – LABOULE - LE LAC-D'ISSARLES - LACHAMP-RAPHAEL - LACHAPELLE-GRAILLOUSE -- LALEVADE-D'ARDECHE – LANARCE – LARGENTIERE - LAVAL-D'AURELLE – LAVEYRUNE – LAVILLATTE – LAVIOLLE – LENTILLERES – LESPERON – LOUBARESSE - MALARCE-SUR-LA-THINES – MALBOSC – MAYRES - MAZAN-L'ABBAYE – MEYRAS – MEZILHAC – MIRABEL - MONTPEZAT-SOUS-BAUZON – MONTSELGUES – PAYZAC – PEREYRES - LE PLAGNAL – PLANZOLLES - PONT-DE-LABEAUME – PRADES – PRUNET – RIBES – ROCHER – ROCLES - LE ROUX – SABLIERES - SAGNES-ET-GOUDOULET - SAINT-ALBAN-EN-MONTAGNE - SAINT-ANDEOL-DE-VALS - SAINT-ANDRE-LACHAMP - SAINT-BAUZILE – SAINT CIRGUES DE PRADES - SAINT-CIRGUES-EN-MONTAGNE - SAINT-ETIENNE-DE-BOULOGNE - SAINT-ETIENNE-DE-LUGDARES - SAINTE-EULALIE - SAINT-GINEIS-EN-COIRON - SAINT-JEAN-LE-CENTENIER - SAINT-JOSEPH-DES-BANCS - SAINT-JULIEN-DU-SERRE - SAINT-LAURENT-LES-BAINS - SAINT-LAURENT-SOUS-COIRON - SAINTE-MARGUERITE-LAFIGERE - SAINT-MARTIN-SUR-LAVEZON - SAINT-MELANY - SAINT-MICHEL-DE-BOULOGNE - SAINT-PIERRE-DE-COLOMBIER - SAINT-PIERRE-LA-ROCHE - SAINT-PIERRE-SAINT-JEAN - SAINT-PONS - LES SALELLES – SANILHAC – SCEAUTRES - LA SOUCHE – TAURIERS – THUEYTS - USCLADES-ET-RIEUTORD – VALGORGE – VALS LES BAINS - LES VANS – VERNON – VESSEAUX

B – La Problématique
Depuis plus d’une dizaine d’année le pays de l’Ardèche méridionale a engagé plusieurs démarches afin de favoriser la création d’entreprises :


  • Soutien à la création de la plateforme d’initiative locale « Ardèche Sud initiative » en 2000.

  • Soutien à la création de deux pépinières d’entreprises à Lachapelle sous Aubenas en 2007, puis au Teil en 2012.

  • Mise en œuvre de la démarche Créafil en octobre 2009 afin d’animer et structurer le réseau des opérateurs intervenant dans l’accompagnement des créateurs d’entreprises.

Malgré ces efforts nous constatons que le déficit en création d’entreprises est particulièrement important sur le Piémont Cévenol, la Montagne Ardéchoise ainsi que le massif du Coiron.


Ces territoires sont particulièrement enclavés, le relief y rendant les déplacements difficiles. Pourtant nous pensons que des gisements d’emplois pour des entrepreneurs existent dans ces territoires et qu’il est possible maintenant d’y développer des activités économiques en s’appuyant sur le télé travail notamment depuis que les départements de l’Ardèche et de la Drôme ont initié des politiques volontaristes de développement autour des TIC (plus de 2 100 kilomètres de fibre optique ont été déployés sur les zones résidentielles et économiques de la Drôme et de l’Ardèche).
Toutefois il n’est pas envisageable de réaliser « à blanc » des investissements lourds en immobilier d’entreprise pour accueillir des entrepreneurs sur ces territoires. Le Pays de l’Ardèche méridionale souhaite donc modifier l’approche « classique » conduite en matière d’investissements immobiliers réalisés par les collectivités. Il s’agit de travailler en priorité sur la détection au sein de notre territoire des usagers potentiels de tels lieux, pour aboutir par la suite à une phase d’investissement lorsque les besoins auront été clairement identifiés et localisés.

Les Objectifs
Nous souhaitons identifier des acteurs économiques en activité sur le territoire qui exercent dans le cadre d’une activité indépendante travaillant dans les domaines de l’art, du spectacle, des activités de pleine nature, des commerciaux indépendants, du secrétariat à domicile, des consultants …

Il s’agit d’un ensemble d’activités qui sont pour la plus part exercées par des personnes qui ont créé leur propre emploi et qui exercent cette activité à domicile.


Il nous parait nécessaire d’évaluer le nombre de personnes pratiquant une activité professionnelle grâce au télé travail, de les localiser, puis de travailler à la construction de communautés de télétravailleurs avant de passer à une phase d’investissement pour accueillir ces communautés.

L’exemple du futur espace coopératif de co-working « Le Préau » à Saint-Etienne de Boulogne servira « d’opération vitrine » et nous permettra de suivre un modèle à reproduire en d’autres points du territoire.


II. LA MISSION DU CABINET-CONSEIL


  • Construire une action de communication s’adressant à des publics multiples

  • entreprises,

  • créateurs d’entreprises,

  • élus,

  • techniciens de collectivités locales,

  • Structures accompagnant des créateurs d’entreprises,

  • …/…




  • Construire une identité forte au projet

  • Etablir la charte graphique,

  • Etablir la charte éditoriale du site vitrine,

  • Proposer une maquette du site vitrine,

  • Proposer un nom à l’opération

  • Proposer et déposer un nom de domaine.




  • Hébergement

  • Mettre en place le nom de domaine,

  • Proposer un hébergement adéquat,

  • Créer une ou plusieurs adresses courriel correspondantes au nom de domaine choisi,

  • Administrer le serveur.




  • Créer et mettre en place un site internet

  • Mettre en place un CMS (Content Management System) sous Wordpress,

  • Créer les rubriques (CMS à utiliser: WORDPRESS), à partir des éléments fournis,

  • Faciliter le référencement du site sur les moteurs de recherche

  • Former les futurs administrateurs




  • Mettre en place le réseau social

  • Mettre en place les différents réseaux sociaux et les liens entre eux

  • Définir la charte d’utilisation

  • Automatiser des partages,

  • Créer les pages et comptes sur les principaux réseaux sociaux,

  • Mise en place de (des) la communauté professionnelle(s) locale(s) et des différentes catégories sous Google+


III. LES LIVRABLES ATTENDUS

  • Les supports de communication : aide à la rédaction, mise en forme, impression (dépliants, affiches …)

  • Reportage photos et vidéos

  • Le site internet vitrine

  • La mise en place des communautés et leurs chartes d’utilisation

  • Une assistance technique au maître d’ouvrage (formation initiale et suivi)

  • Un dossier technique


IV. LE PILOTAGE DU PROJET

Le syndicat Mixte du Pays de l’Ardèche méridionale est le maître d’ouvrage du projet. Une équipe technique de salariés du Pays sera l’interlocuteur du prestataire.


V. LA PERIODE DE REALISATION

La période de réalisation s’étirera de novembre 2013 à Mars 2014.


VI. LE BUDGET

Le budget global de ce marché ne devra pas dépasser 15 000 € TTC

Conditions de règlement à convenir préalablement avec le prestataire en fonction de l’avancement de sa mission. Aucun règlement préalable au début des travaux ne sera convenu.


VII. CANDIDATURE


  • Constitution du dossier de candidature

Les éléments suivants constitueront le dossier de candidature :



    • Présentation détaillée de l’offre de prestation

    • Identification des intervenants, de leurs compétences, de leur rôle

    • Echéancier prévisionnel de réalisation

    • Devis détaillé

    • Sélection de quelques références pertinentes du cabinet et/ou de chacun des membres de l’équipe sur des expériences comparables




  • Critères de sélection et d’attribution

- Expérience similaire 40 points

- Originalité de la méthode 30 points

- Bonne compréhension du cahier des charges 10 points

- Délais d’exécution 10 points

- Compétitivité des prix 10 points




  • Dépôt du dossier de candidature

La date limite de dépôt de dossiers est fixée au



Lundi 30 septembre 2013 avant midi.

Le choix du candidat se fera sur dossier, au plus tard, en semaine 42
Les dossiers de candidatures sont à remettre en un exemplaire papier à :

Syndicat Mixte du Pays de l’Ardèche Méridionale

« EXPERIMENTATION COWORKING »

Château de Julien

07 110 VINEZAC
et un exemplaire électronique à :

nicolas.dupuy@pays-ardeche-meridionale.net



  • Demande d’informations complémentaires

Les demandes d’informations complémentaires seront formulées auprès de Nicolas DUPUY, chargé de mission Economie Emploi Formation au 04 75 36 37 01 ou 06 26 79 43 54.





Marché public « Communication Espaces de coworking » - Pays de l’Ardèche Méridionale



Do'stlaringiz bilan baham:


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©hozir.org 2019
ma'muriyatiga murojaat qiling

    Bosh sahifa