Normands à Paris



Download 66.16 Kb.
Sana12.05.2017
Hajmi66.16 Kb.

NORMANDS à Paris
Rouen Paris



EPARS

BARé 30.03.1767 : Rouen-St Maclou, décès Catherine ANCEL, 59 ans, femme François Joseph BARé, officier de Marine rue Damiette (témoins : Joseph BARé, son fils, imprimeur en lettres demeurant quai Pelletier par. St Gervais de Paris, Louis LAGENET, orfèvre rue Tuvache par. St Maclou)


BIDAULT Pierre Laurent Gustave BIDAULT, négociant, juge suppléant au Tribunal de commerce, né à La Haye de Calleville le 10 août 1791 (parrain : Pierre BIDAULT, grand-père ; marraine : Marie Catherine LE METAIS femme CAMUS, négociant à Rouen), décédé à Mont Saint Aignan le 8 septembre 1827 épouse en premières noces à Rouen 06.10.1813 – Cm Rouen 25.09.1813 Adèle LE MIRE, née 28.02.1795, décédée à Rouen 05.08.1817, fille de Noël Jean Baptiste Louis, demeurant 19/20 quai du Grand Cours, quartier Saint Sever, et de Marie Anne Marguerite Louise GUISIER épouse en secondes noces à Rouen le 23 septembre 1820 – Cm 17.09.1820, Elise LEFEBVRE, née à Rouen le 19 floréal an IX, y décédée le 25 novembre 1878, fille de Victor Jacques Elie, négociant, et de Emélie GUENET

d’où au moins :

Alfred BIDAULT, négociant à Paris, 26 rue St Eustache (1845), 52 faubourg Poissonnière, né à Rouen 26.10.1821, décédé Paris 21.06.1903

BOILLEAU Guillaume GUYMONNEAU, fils de Hilaire, d’Orléans, et de Madeleine THORIN, ancien trésorier de Rouen-St Vincent en 1680 épouse en premières noces Rouen-Notre Dame de la ronde 19.11.1574 Marie Catherine JACQUELIN, décédée Rouen-St Vincent 12.04.1676, fille de Robert et de Marie DUMAREST épouse en secondes noces Anne JOGUES, sans doute fille de Pierre, marchand à Orléans

d’où au moins (6ème enfant) :

Jean Charles GUYMONNEAU, baptisé Rouen-St Vincent 15.03.1684, né le 14, (parrain : Jean BOILLEAU, marchand à Paris ; marraine : Marie Catherine JOGUES, fille de Pierre)

BOURDIN 05.07.1578 : succession mobilière et héréditaire de Louis BOURDIN, demeurant faubourg Saint Marceau les Paris et de Jacqueline GAILLANDE, sa femme ; cité maître Guillaume BOURDIN, en son vivant, prêtre par. de Monterollier, vicomté de Rouen- AD76 2E1/…

BOUVET 23.03.1570 : Pierre SIRETTE, Procureur à la cour du Parlement, obtient reçu de Thomas BOUVET, avocat à la cour du Parlement de Paris – AD76 2E1/340

CAILLAUT 23.01.1581 : Jean DELAMARE, bourgeois, marchand de Paris-St Etienne, rue Saint Honoré, se portant fort de Perrine BARBIER, sa femme, en précèdent veuve de Guillaume LE SEIGNEUR, sommelier de la reine, et en deuxièmes noces de Noël CORNETTE, tapissier, tutrice – mention de : Marguerite CORNETTE, fille du décédé et de ladite BARBIER, épouse de Claude CAILLAUT, tailleur à Paris ; de : Jeanne BUTEL veuve François DELAMARE, procureur en la Cour du parlement, mère dudit, de Rouen-St Martin sur Renelle ; de : Jean RICHER, avocat en la Cour du parlement de Rouen – AD76 2E1/362

CANET 14.07.1668 : Cm Madeleine CIRETTE, fille de feu Robert, sieur de Martot [avocat à la Cour du Parlement, de Rouen-St Laurent en 08.1632], et de Madeleine BAILLARD, et Nicolas CANET, bourgeois de Paris, fils de Charles et de Catherine DUMESNIL – AD76 2E1/… M° AB

CANIVET 15.04.1755 : Marie Louise, Jeanne et Marie Angélique (représentée par François Louis CANIVET en vertu d'une procuration devant le notaire du Châtelet de Paris du 14.03.1755), vendent à Pascal Adrien DUCHEMIN, marchand faubourg Cauchoise, un jardin faubourg Cauchoise loué à Thomas EBRAN. (AD76 Maître Coignard 2E8/56)

CANIVET François Louis CANIVET, marchand, baptisé Rouen-St Jean 12.03.1693 (parrain: ; marraine: ), y inhumé 03.03.1765, épouse Rouen-St Jean 22.02.1718 (Cm ssp 16.01.1718 déposé 02.05.1739) Marie Gertrude Antoinette LEMAISTRE, baptisée Rouen-St Jean 01.08.1700 y inhumée 23.09.1770, fille de Jean Baptiste, qui était fils de François et de Louise GOULARD, et de Marie Thérèse DELAVIGNE

d'où au moins :

Jean Vincent CANIVET, baptisé Rouen-St Jean 31.08.1733 (parrain: Jean Vincent LEMONNIER de la FOSSE oncle; marraine: )

probablement le même que :

Jean Vincent CANIVET, de Rouen-St Laurent en 1759 et 1781, bourgeois de Paris en 1776, épouse Rouen 1761 Marie Geneviève DUBUC, de Rouen-St Maclou





CANIVET Nicolas CANIVET, échevin de Rouen (1737), baptisé Rouen-St Jean 26.09.1680, y inhumé 15.07.1750, épouse Rouen-St Jean 22.04.1708 Marguerite DESHAYES, née Rouen-St Jean 07.02.1684, inhumée Rouen-St Godard 29.06.1764, fille de Guillaume et de Charlotte GRAVE

d'où au moins :



Michel Nicolas Denis CANIVET, marchand mercier rue St Denis à l'enseigne du "chien noir" Paris-St Jacques le majeur, bourgeois (1768), baptisé Rouen-St Jean 26.05.1718, né la veille, épouse Paris-St Jacques le majeur 28.12.1739 Louise Thérèse MILLET, née ca 1720, fille de Sébastien, marchand rue St Denis et Marguerite Thérèse SAUVAGE

Accusé d'avoir fait faussement banqueroute, est emprisonné; Après le procès s'en va habiter une petite maison à Palaiseau - Bibliothèque de l'arsenal 12327

d'où au moins :

Marguerite Thérèse CANIVET, baptisée Paris-St Jacques le majeur 13.09.1743, décédé 1827 épouse Palaiseau 27.06.1768 Joseph Pierre LABORIE, avocat en Parlement, Procureur général au Cap Français, député; doyen des avocats au Conseil supérieur du Cap (1789), décédé 02.05.1800 Ringeon (Jamaïque), fils de Joseph, habitant du Cap Français à St Domingue,et de feue Hélène JOULLAIN-DUPUY

d'où au moins :

Marie Thérèse Josèphe LABORIE, baptisée Cap Français-ND de l'Assomption 28.08.1769, décédée Paris 12.04.1847, épouse Paris-La ville l'évêque 31.12.1789 Jean BARRé de SAINT VENANT, Colonel de la Garde Nationale, baptisé Niort 16.01.1737, décédé Paris 10ème 07.02.1810

d'où postérité subsistante dans la famille de SACHY de FOURDRINOY

CANIVET François Louis CANIVET de SAINT GERMAIN, demeurant Paris rue neuve St Médéric (12.1789), 24 rue St Méry (1813), baptisé Rouen-St Jean 12.10.1720, né l'avant-veille décédé Paris 7ème 24.03.1813, épouse en premières noces Marie Thérèse ANDRIEUX, décédée après 12.1789 épouse en secondes noces Thérèse GLON, décédée après 03.1813

CANIVET Guillaume CANIVET, tonnelier par. St Eloy (10.1589) épouse Raouline

Le 25.07.1589, Guillaume CANIVET, marchand tonnelier par. St Eloy, fondé de pouvoir de François DUBRAY, marchand de Paris et Guillemette MENANT sa femme, vend une maison sise rue de Savaterie par. St Etienne la grande église à l'enseigne de la petite coupe, à Robert DUCLOS, marchand chapellier par. St Maclou. (témoins : Georges BIGOT, tonnelier, gendre de Guillaume CANIVET; Guillaume CANIVET fils dudit Guillaume) - AD76 2E1/2012

d’où au moins :

Romain CANIVET, baptisé Rouen-St Vincent 05.11.1567 (parrain: Jean MENANT, marchand de Paris, Romain COLLOT; marraine: Catherine MIGNOT)

CANIVET 18.11.1571 : Jean CANYVET, receveur général des exploits et amendes de la Cour du Parlement de Paris, des juges présidiaux des ressorts de ladite Cour, confesse avoir reçu ...... - Bn d'Hozier PO 587

CANIVET 1644 Paris-St Sulpice (BN Ms Fr 32839) : citée Marie CANIVET femme Paul POUSTEAU, trésorier au régiment des gardes suisses et françaises du roi

CANU/CARRé 12.01.1636 : Thomas CARRé, bourgeois de Rouen-Ste Croix des pelletiers, fils et héritier par bénéfice d’inventaire, de feu Jacques CARRé, marchand à Rouen nomme son procureur général Guillaume VERITE, bourgeois à Paris, pour pousuivre la veuve et héritière de feu Claude CARRé/CANU, marchand demeurant rue Buleboucher à l’enseigne du soleil, pour 424 livres – AD76 2E1/2897

CAPPEL 21.02.1581 : Cm Thomas CAPPEL, bourgeois de Paris, fils d’André et de Louise DE VERRE, en leur vivant demeurant à Nice en Provence, et Claude DAYALLE (sœur de Jacques) veuve Loys DEQUESADE ; cité Diégo DEQUESADE, fils aîné du décédé (4 pages) – AD76 2E1/362


CARON 29.05.1553, Rouen-St Cande le vieux, décès Pierre CARON, maître cordonnier de Paris, 36 ans
CAUCHIN de LA TOUR Laurent BIDAULT, né à Rouge-Perriers, marchand à Saint Laurent des Bois. (03.1715)/Saint Aubin du Barc, épouse Beaumont le Roger 27.11.1706 Marie BURAT, fille de Guillaume et de Marie HEMARD

d’où au moins :

Catherine BIDAULT, née à Rouge-Perriers en 1706, épouse Beaumont le Roger 24.11.1729 Jean CAUCHIN de LA TOUR, magistrat à Beaumont le Roger, érudit, fils de Joseph et de Catherine LAVARDIN

CAUCHIN de LA TOUR : voir dossier AD27 1J164

d’où au moins :

Joseph CAUCHIN de LA TOUR, bourgeois de Paris

Marie Anne Catherine CAUCHIN de LA TOUR, née à Beaumont le Roger, épouse N………. FEREOLHUET, chirurgien à Paris

d’où au moins :

Jean Auguste FEREOLHUET, baptisé Paris-St Méry 1764, épouse N…………….
CAVELIER 29.06.1577 : Guillaume CAVELIER, marchand à présent demeurant à Paris, rue St Denis, par. Saint Nicolas des champs, fils et seul héritier de feu Philippe, bourgeois de Rouen, cède des rentes – AD76 2E1/354

16.06.1579 : Marion CAVé, veuve en dernières noces de Philippe CAVELIER, marchand de Rouen-St Paul, vend .. à Guillaume CAVELIER, marchand de Paris-St Eustache, rue Montorgueil, maison à l’enseigne « Image de Saint Fiacre », seul fils et héritier dudit défunt, .. – deux actes – AD76 2 E1/358

24.04.1581 : Crespine MERY femme Jean VELLANDRES, patenostrier à Paris-St Eustache, en précédent veuve de Guillaume CAVELIER, marchand à Paris-St Eustache ; cité contrat tab. Rouen du 16.05.1579, transport par feu Guillaume à Jean LE CAUCHOIS, bourgeois, marchand de Rouen-St Pol, sur maison et jardin à Rouen-St Pol, lui venant de la succession de feu Philippe, son père – AD76 2E1/362

CLAUDE 10.06.1635 : temple de Quevilly, mariage Daniel CLAUDE, de Daniel de Paris, de feu François et Marie THIERRY, de Ste Marie, et Jeanne GOSSELIN, fille de Jean et feue Marie DIESSART, de Rouen

DAUBICHON 17.02.1674, notariat de Blangy (14), cité dans inventaire après décès de Madeleine LISSOTTE veuve Jean DAUBICHON, marchand de cidre à Rouen- St Maclou : vente par Hilaire DAUBICHON, marchand à Paris, d’un héritage sis à Saint Philibert des champs – AD76 2E1/… (régie)

DAUMESNIL 28.08.1659 : mariage à Rouen-St Maclou après bans à Saint Germain l’Auxerrois à Paris et Notre Dame de Caen, entre Jean DAUMESNIL, fils de Gaspar, et Marie LE SONNEUR, petite-fille de Charles MOYSANT [de Rouen], et nièce de Nicolas MOYSANT

de CHAUMONT 30.10.1652 Romaine VAULTIER veuve Michel de CHAUMONT (Cm ssp 08.05.1632), libraire à Paris, veuve en secondes noces de Supplix GIGOT, maître cordonnier à Paris, a reçu de François VAULTIER, marchand à Rouen-St Lô, 20 livres pour racquit de 28 sols de rente 1/3 de 60 livres (dot matrimoniale) – AD76 2E1/2428

DE COQUIER 10.02.1678 : inventaire à la requête de Marguerite VIVE veuve Jean de COQUIER, marchand banquier à Paris, de Paris à Rouen et de Rouen à Paris, demeurant rue des charettes par. St M….. – AD76 2E1/2735

DELAFOLLIE Guillaume DE LA FOLLIE, marchand menuisier Rouen-St Martin sur Renelle, décédé entre 03.1581 et 01.1606, épouse Rouen-St Martin sur Renelle 03.08.1579 Anne BAUDRY

d'où au moins :

Nicolas DE LA FOLLIE, menuisier Rouen-St Martin sur Renelle (11.1613), St Maclou (1633), bourgeois de Paris (163x)

Anne DE LA FOLLIE, baptisée Rouen-St Martin sur Renelle 1589, épouse Cm ssp 30.05.1610 Guillaume LEFRANCOIS, décédé après 11.1616

d'où au moins :

Anne LEFRANCOIS épouse 1653 Cm AD76 5B694 f° 547 (tab. POULLART/MAUBERT) Claude LE CARPENTIER, maître pâtissier à Rouen-St Lô, décédé avant 01.1665

Anne LEFRANCOIS, femme de Claude LE CARPENTIER, maître pâtissier à Rouen-St Lô, à présent seule héritière de ses parents, reconnaît avoir reçu de Nicolas DE LA FOLLIE, bourgeois de Paris par. St Jean de .........., la somme de 600 livres que ce dernier et son frère Pierre, enfants de Guillaume (succession 05.11.1606) s'étaient engagés à payer à leur soeur Anne DE LA FOLLIE lors de son mariage par contrat ssp du 30.05.1610 avec Guillaume LEFRANCOIS - AD76 5BP 694 f°547
DE LA FOSSE 03.11.1665 : Robert DE LA FOSSE, bourgeois de Paris, actuellement à Rouen rue Beauvoisine en la maison de Thomas GOUYS, gisant au lit, malade, teste .. (veut être enterré à Rouen-St Godard) ; cité Charles HEUDEBERT, oncle maternel, curé de Grainville la teinturière – AD76 2E1/2322
DE LA FREMONDIERE Marie Françoise Catherine BIDAULT, mineure en 1742, décédée Bazoques 21 juillet 1811, épouse Rouge Perriers 23.08.1753 Pierre Jean Baptiste VAUQUELIN, de Bazoques, fils de Pierre, de Rouen-St Denis, et de Françoise SAVOUREY

voir dossier AD27 1J253 chemise 5

d’où au moins :

Marie Marguerite Victoire VAUCLIN, née à Bazoques, épouse Jacques DE LA FREMONDIERE

d’où au moins :

Louise Catherine DE LA FREMONDIERE, née à Paris en 1780

DELAMARE 31.12.1567 : Jean DELAMARE, praticien en cour laye, demeurant Paris rue de la Filledieu paroisse Saint Sauveur, et Michel DELAMARE, teinturier en peaux de Rouen-St Jean, enfants et héritiers de Richard DELAMARE et de Marion PIGNEY, demeurant Rouen-St Godard, vendent une maison rue Bourg l’abbé à Rouen-St Godard, à Michel PIGNEY, marchand, bourgeois de Rouen-St Martin sur Renelle, leur cousin du côté maternel ; cité Jean DELAMARE, tant en son nom que comme fonde de pouvoir d’Antoine DELAMARE, libraire à Paris, son frère, héritier en partie dudit défunt ; Marie DELAMARE, leur sœur, 20 ans ou environ ; Alison PIGNEY femme de Nicolas CASTEL, ayant perdue l’usage de la vue, tante de Marguerite PIGNEY veuve de Laurent LESNOYS, aussi tante de Clément PIGNEY, cousin ; Raoullin LEVESQUE, cousin à cause de sa femme – AD76 2E 1/335

DELAMARE 01.02.1577 : Jacques FERRANT, fils de Pierre marchand à Espreville, acquiert une pièce de terre à Espreville, vendue par Martin DELAMARE demeurant Paris, seul fils et héritier de feu Germain, bourgeois marchand à Bernay - AD76 2E1/354

23.01.1581 : Jean DELAMARE, bourgeois, marchand de Paris-St Etienne, rue Saint Honoré, se portant fort de Perrine BARBIER, sa femme, en précèdent veuve de Guillaume LE SEIGNEUR, sommelier de la reine, et en deuxièmes noces de Noël CORNETTE, tapissier, tutrice – mention de : Marguerite CORNETTE, fille du décédé et de ladite BARBIER, épouse de Claude CAILLAUT, tailleur à Paris ; de : Jeanne BUTEL veuve François DELAMARE, procureur en la Cour du parlement, mère dudit, de Rouen-St Martin sur Renelle ; de : Jean RICHER, avocat en la Cour du parlement de Rouen – AD76 2E1/362

DELAROQUE 19.05.1609 : Guillaume DE LA ROQUE, marchand à Paris rue Monnetard, paroisse Saint Médard, vend à Jean DE LA ROQUE, son cousin, demeurant à Darnétal-St Ouen de Longpaon, une vuide place à Darnétal-St Ouen de Longpaon, bordée par Jean ESNOULT, par Thomas DUMESNIL, maître chirurgien, par le grand chemin qui mène à Préaux, lui venant de la succession de Fleury DE LA ROQUE, son père – AD76 2E1/1731

DELAROQUE Catherine DE LA ROQUE, née ca 1631, décédée Darnétal-St Ouen de Longpaon 24.03.1686 (témoins : Jean et Pierre DE LA ROQUE, ses frères), épouse Nicolas FLEURY, né ca 1627, décédé Darnétal-St Ouen de Longpaon 01.10.1675 (témoins : Jean DE LA ROQUE et Thomas DURECU, beaux-frères)

d’où au moins :

Catherine FLEURY, née ca 1656, épouse Darnétal-St Ouen de Longpaon 18.06.1676 (témoins : Pierre, Jean et Charles DE LA ROQUE, oncles) Louis DANNIN, originaire de Montsurvent (Manche), né ca 1647, demeurant Paris Paroisse St Nicolas de Chardonnet
DELAVIGNE 23.03.1630 : acte entre Sébastien DE LA VIGNE et Paris DE LA VIGNE, son frère, serrurier à Paris ? – AD76 2E1/…. à revoir

DELAVIGNE Guillaume DE LA VIGNE l'aîné, marchand mercier grossier (rue écuyère par. St Michel en 1653, 12.1674 et 1683), bourgeois, monnayeur pour le roi en la Monnaie de Rouen, prévôt de la Monnaie; baptisé Rouen-Saint Eloy 11.04.1603, (parrain: Pierre DE VARIN, Guillaume BOCQUET; marraine: Marguerite LE VILLAIN femme Jean LE PRETRE), inhumé Rouen-St Michel, en présence de Charles et Guillaume DE LA VIGNE 21.07.1683, épouse en premières noces (Cm 13.01.1627) Marguerite ADENET, baptisée Rouen-St Jean 13.10.1607, fille d'Olivier, passementier (marié en premières noces avec Marguerite DUBOURG, mère de Michelle), et de Judith FILLASTRE (mariée en premières noces avec Charles HAUDOUVILLE, père d'Hector)

d’où au moins :

Guillaume DE LA VIGNE le jeune, bourgeois de Paris, décédé après 11.1657, après 07.1683

03.11.1657 : reconnaît avoir reçu de Guillaume DE LA VIGNE, son père pour la dot de Marguerite ADENET, sa mère - Sentence du Châtelet (cité dans inventaire Guillaume DE LA VIGNE)

de PETREMOL 19.06.1575 : Pierre DE LA ROQUE, drapier drapant et Marguerite de VARENNES, sa femme, Jean DE LA ROQUE, drapier, et Catherine de VARENNES, sa femme, lesdites femmes se disant et se portant héritières en partie de feu Collin de VARENES, leur père, demeurant Berville, et de Jacques de PETREMOL, demeurant Berville, conseiller du roi en sa cour du Parlement de Paris (ou/et de Rouen ?), ainsi que de Nicolas de VARENNES, leur frère, …. ; témoins : Jean OUYN, de Rouen, Loys PONBLED, de Berville – AD76 2E1/550

DIEULOUé 06.06.1639 : Robert et André DUJARDIN, marchands drapiers au bourg de Darnétal, Guillaume BOULLY, sergent royal de la Vicomté de Rouen, et Andrée DUJARDIN veuve Richard DELAMER, tous héritiers, chacun en partie, de feu M° Jacques DIEULOUé, du bourg de Darnétal, chanoine de la cathédrale de Blainville, vicaire de la paroisse de Vanves près Paris , .. – AD76 2E14/2212

DOUBLET 11.05.1581 : François DOUBLET, changeur, naguère demeurant à Paris, vend à Isaac ROBERT, son neveu, fils et héritier de feu Isaac ROBERT, marchand à Paris, la quatorzième partie d’une maison au bout du pont au Change vers la porte de Paris près le Grand châtelet à l’enseigne La corne de cerf, par. St Jacques de la boucherie, acquise de Jacques PAVYE, orfèvre – AD76 2E1/362

FERRAND 09.09.1652 : Guillaume FERRAND, carnier à Paris, fils de Guillaume, carnier à Rouen; Cécile, Marguerite et Marie Marthe ses soeurs, Jacques FERRAND, leur oncle – AD76 2E 1/…. JH

FRANCOIS 08.02.1557 : Cosme FRANçOIS, maître des Basses, demeurant Paris, reconnaît avoir reçu de Jean CANYVET, huissier du roi et secrétaire en sa chancellerie, naguère marguillier et ............fabrique Mon... St Christophe à Paris - BN d'Hozier PO 587

GIGOT 30.10.1652 Romaine VAULTIER veuve Michel de CHAUMONT (Cm ssp 08.05.1632), libraire à Paris, veuve en secondes noces de Supplix GIGOT, maître cordonnier à Paris, a reçu de François VAULTIER, marchand à Rouen-St Lô, 20 livres pour racquit de 28 sols de rente 1/3 de 60 livres (dot matrimoniale) – AD76 2E1/2428

GONTIER Jeanne NOURRY, épouse Rouen-St Jean 30.11.1686 (Cm ssp 19.08.1686) Guillaume DE LA VIGNE, décédé Rouen-St Jean 08.07.1694, inhumé le lendemain, sans doute de la par. St André hors la ville, fils de Guillaume et de Suzanne SALOMON

d'où au moins :

Marie Angélique DE LA VIGNE, baptisée Rouen-St Jean 12.04.1694, née la veille, épouse Adrien Simon GONTIER, marchand mercier à Paris, rue Quincampoix, par. St Jacques de la boucherie (04.1755)

GOSSELIN André GOSSELIN, décédé avant 1699, épouse Barbe JEANNE, décédée avant 10.1699

d’où au moins :

Guillaume GOSSELIN, marinier rue de l’espagnol, proche la prison des galériens (1722), né ca 1655, décédé Rouen-St Maclou 29.09.1722 (témoins : Guillaume LE TELLIER, beau-frère, Mr MARC, oncle), épouse Marguerite THIERRY

d’où au moins :

Pierre GOSSELIN, voiturier de Paris par eau, rue du roy priant, né ca 1673, décédé Rouen-St Maclou 29.10.1699
LE BASTEUR 27.08.1598 : Anthoine LE BASTEUR, maître passementier boutonnier demeurant Paris par. St Jacques de la boucherie, seul fils et héritier de feu Allonce, maître passementier rue des Gravelliers par. St Nicolas à Paris, époux de Jeanne CHŒUR, seul fils et héritier d’Antoine et de Jeanne de TOURNY (Cm 06.08.151), confesse avoir reçu de Pierre DELAMARE, marchand orfèvre, de Rouen-St Herbland, seul fils et héritier de feu de Jean et de Marie de TOURNY, fille et héritière en partie de Jacques, orfèvre, pour le rachat de rentes prises par feux Jean et Jacques de TOURNY, frères, enfants de Jacques de TOURNY, ladite Jeanne de TOURNY, leur sœur ; cités Nicolas, François, Joachim et Clément de TOURNY, enfants de Jean, et neveux de Jacques – AD76 2E1/2045

LE BON 13.02.1576 : Alexis LE BON, demeurant Paris-St Germain l’auxerrois, fils et héritier de Alexis LE BON et de Jeanne FOUBERT, bourgeois de Rouen-St Vincent, vend des terres à Hénouville, lui venant de la succession de ses parents, à Isabeau LE BON, sa sœur, veuve Michel PERROY, avocat à la Cour de Rouen – AD76 2E 1/342

LEFEBURE 17.05.1588 (acte au tab.) : vente par Jean, Jean et Denis LEFEBURE à Louis BOISSEL , bourgeois, marchand de Rouen-St Maclou, époux de Jeanne BRAMETOT, fille de feu Jean et Raoulline LEFEBURE – AD76 G 3579

20.05.1588 (acte au tab.) : Jean, Jean, et Denis LEFEBURE, enfants et héritiers de feu Geffray LEFEBURE, Raoulline LEFEBURE veuve Jean BRAMETOT laboureur à Bretteville, demeurant St Maclou, fille et seule héritière de feu Pierre, de Bretteville en Caux, … - AD76 G 3579

20.05.1588 (acte au tab.) : vente par Jean LEFEBURE et Jean LEFEBURE, tailleur dhabits à Paris rue de la Tabletterie, Raoulline LEFEBURE veuve BRAMETOT, à présent à Rouen-St Godard, à Martin ALLORGE – AD76 G 3579

31.05.1588 (acte au tab.) : vente par Jean, Jean, et Denis LEFEBURE, Raulline LEFEBURE, demeurant Rouen-St Maclou, veuve BRAMETOT, laboureur, à Louis BOISSEL, marchand de St Maclou, et à Jeanne BRAMETOT, sa femme, mariés par contrat du 24.01.1584 vicomté de Rouen ; voir acte du 04.04.1588 – AD76 G 3579

19.07.1588 (acte au tab. de Rouen) : Jean LEFEBURE, de Saint Laurent en Caux, et Denis LEFEBURE, son frère, de Saint Just en la vallée de Sâane, et Raoulline LEFEBURE, leur cousine, veuve de Jean BRAMETOT, tous héritiers de Jacques leur oncle, se faisant fort de Jean LEFEBURE le jeune, de Paris, frère de Jean et Denis, cousin de Raulline, vendent .. à Guillaume BOISSEL, marchand de grains – AD76 G 3579

10.03.1589 (au tab. de Rouen) : Jean LEFEBURE l’aîné, laboureur de Saint Laurent en Caux, Raulline LEFEBURE veuve Jean BRAMETOT, de Rouen-St Godard, héritière en partie de feu Jacques LEFEBURE, et Louis BOISSEL, représentant le droit par transport (tab. Rouen 06.11.1588) de Jean LEFEBURE le jeune demeurant à Paris aussi héritier en partie, se portant fort de Denis LEFEBURE, de Saint Just en Caux, aussi héritier en partie, vendent des rentes (cf tab. 22.05.1581 et 15.06.1582) à Guillaume BOISSEL, bourgeois marchand de Rouen-St Maclou, ayant épousé Marie BRAMETOT par contrat M° Lescuyer à Heuqueville 01.10.1579 – AD76 G 3579

LEFEBVRE Benjamin Elie LEFEBVRE, docteur en médecine, baptisé Rouen-St Eloy 16.09.1777, décédé Boissière le Bertrand (77) 10.09.1847, épouse Virginie Berthilde Charlotte GERMAIN, décédée Paris 1840

d’où :


Victor Auguste Elie LEFEBVRE, dit de Bilmare, né Parie 03.06.1813, décédé Dieppe 08.10.1880, épouse Boissière le Bertrand 05.12.1840 Augustine AURIOL, née Paris 13.08.1817, décédée Rouen 17.08.1896

d’où au moins :

Victor Auguste Benjamin ELIE-LEFEBVRE, née Paris 07.08.1840, décédé Dieppe 18.06.1883

Fils ELIE-LEFEBVRE, décédé Paris 09.03.1860

LEFEBVRE Henry Victor LEFEBURE, négociant en gros de coton rue Saint Eloy par. St Eloy (1767), rue des charettes près le Vieux Palais (1776) ; deuxième consul (1775/76) ; conseiller échevin ; conseiller du roi ; conservateur des minutes et expéditionnaire des lettres de la chancellerie de Normandie ; premier Président du Tribunal de Commerce de Rouen (1792/98); baptisé Rouen-St Eloy 06.07.1744, décédé ca nivôse an VI, épouse Rouen-St Maclou 14.07.1767 (Cm M° Baron à Rouen 05.07.1767 – AD76 2E9/57) Marie Françoise Cécile FONTAINE, baptisée Rouen-St Jean 28.12.1744, décédée Rouen 01.03.1821, fille de Jacques, marchand mercier rue écuyère par. St Jean, puis rue du Merrier par. St Michel, et de Marie Catherine SURVILLE

d’où au moins :

Sophie LEFEBVRE, baptisée 26.09.1782, épouse N…. QUINTON, marchand de soieries à Paris

d’où au moins :

fille QUINTON épouse N… CARON, négociant à Beauvais, puis Paris

LE CORDIER 22.01.1573 : François GRAFFART, écuyer, de Rouen-Ste Croix St Ouen cède 20 livres de rentes (racquittables 200 livres) à Etienne DUCHESNE, avocat à la Cour, pour payer en partie l’état d’huissier en la Cour du Parlement (lettres de provision à Paris 11.01.1573), vendu par Jacques LE CORDIER ; témoin : Charles GRAFFART, orfèvre, bourgeois de Rouen-St Martin sur Renelle, procureur de Robert GRAFFART, sieur du Bosc Michel, demeurant Sainte Marguerite sur Duclair et de Christophe de HAMEAULX, homme d’armes de la compagnie de Mr de la Maillerye, verdier du Trait et Maulévrier, demeurant au Trait, suivant procuration à Duclair le 25.12.1572 ; tous trois sont caution de leur neveu – AD76 2E1/346

LE PIGNY 17.12.1683 : François VAREMBAULT, bourgeois, marchand rue de la Vicomté, fils et héritier de Marin, docteur en médecine, et de feue Marguerite HELLOT : vente du solde du bail amphythéote de 99 ans fait à feu Marin LE PIGNY, prètre, chanoine et archidiacre en l'église cathédrale de Rouen, d'une place de jardin sise paroisse St Pierre le portier dépendant de l'abbaye de Fécamp (bail devant DE LA CROIX et TULLONé, notaires au Châtelet de Paris le 21.02.1615), donné audit François par Marin LE PIGNY (voir Tab. Rouen 14.07.1626 M° Théroulde et Ferment); sur ce terrain Marin LE PIGNY avait fait construire une maison - AD76 2E1/ régie

LE TELLIER 16.06.1581 : Michel LE TELLIER, (neveu de Pierre LE BLANC, bourgeois, marchand de Rouen-St Eloy ; frère de Nicolas LE TELLIER, mercier grossier par. St Eloy) armurier, par. St Jacques de la boucherie à Paris, cède des rentes à André LE BERMENT, bourgeois, marchand de Rouen-St Lô – AD76 2E1/362

LE VASSEUR 21.08.1640 : Jacques LE VASSEUR (mari de Catherine LE FORT), maître praticien privilègié en la ville de Paris, demeurant rue Jean FERTUY, par. St Germain l'auxerrois, héritier en partie de feue Jeanne LE MACHECRIER, en son vivant veuve de Jean LE VASSEUR, bourgeois marchand de Rouen, vend à Romaine LE VASSEUR veuve Nicolas CLERISSE, maître cordonnier et à Cardin et Jacques CLERISSE, frères, enfants du défunt, demeurant St Maclou, une maison rue Martainville de la succession (tab. de Rouen) de Jeanne LE MACHECRIER son aïeulle; cité acte du 17.10.1623 avec Robert LE VASSEUR, bourgeois de St Maclou - AD76 2E1/2894
MANSON : 01.08.1667 : procuration de Jean MANSON, bourgeois de Paris, par. St Eustache rue St Honoré, à Jean DU CASTEL, bourgeois de Rouen, par. St Sauveur – AD76 2E1/2672
MARTIN 15.01.1577 : Nicolas LOYSEL, marchand de Rouen-St Vincent, cède à Vincent MARTIN, bourgeois, marchand de Paris, des rentes venant de la succession de Thomas, son père – voir tab. Rouen 22.04.1562 – AD76 2E1/354
MIGNOT 17.04.1561 : Louis MIGNOT, bonnetier rue des Canettes par. La Madeleine de Paris, fils et héritier en partie de feu Jean, laboureur de Saint Aubin d’Ymare, cède tous ses droits successoraux sur ses biens à Ymare, à Pierre MIGNOT, son frère aîné, tonnelier de Rouen-St Eloy – AD76 2E1/323

MOUCHET Jean Jacques MOUCHET, drapier drapant, baptisé Darnétal-St Ouen de Longpaon 29.12.1708 (parrain : Jacques SEVESTRE ; marraine : Anne Le ROUX), y décédé 24.05.1786, épouse Darnétal-St Ouen de Longpaon 24.09.1729 (témoins : Pierre MOUCHET, père, Jean MOUCHET, oncle ; Guillaume GAUCHER, oncle en loi, Pierre AUBER, père) Rose Marguerite AUBER, née ca 1700/1704, décédée Darnétal-St Ouen de Longpaon 25.05.1742, fille de Pierre et de Marie Marthe HOUDOUARD

d’où au moins :

Jean Jacques MOUCHET, baptisé Darnétal-St Ouen de Longpaon 27.03.1737, décédé Paris 02.1807



« Premier employé du département des manuscrits de la Bibliothèque Nationale. D’une grande érudition, a commencé, sans l’achever, un ouvrage intitulé : « Glossaire de l’ancienne langue française, depuis son origine jusqu’au siècle de Louis XIV ». Auteur des recherches nécessaires à un autre ouvrage «  Tables chronologiques des diplômes, chartes, titres et actes imprimés concernant l’histoire de France ». Il mourut dans la pauvreté à Paris en 1807 » - in « Les deux paroisses de Darnétal, Saint Pierre de Carville et Saint Ouen de Longpaon », par l’abbé Henri VARINENT. Imprimerie Paul LEPRETRE Rouen 1896

MULLOT 16.01.1581 : Nicolas MULLOT, marchand tavernier à Paris, faubourg Saint Germain, et Catherine BELART, sa femme, fille et héritière en partie de feu Nicolas, bourgeois de Rouen, cède à Isaïe BELLARD, son frère, seul fils du défunt, une partie de maison rue Malpalu, par. St Maclou, à l’enseigne Les allemands – AD76 2E1/362

06.06.1633 et 07.10.1643 NM - AD76 2E1/… - actes avec Pierre MULLOT, diamantaire à Paris, fils de Louis, épicier à Rouen, et de Catherine de TOURNY [fille de Nicolas et de Marie LEFEBURE]
PIEDELEN Marguerite Louise BIDAULT, épouse en premières noces Beaumont le Roger 17.09.1735 Pierre FRETEY, fils de Pierre, de Vieilles, et de Catherine GODET épouse en secondes noces N…………. PIEDELEN

d’où au moins :

Martin PIEDELEN, épouse N……………

d’où au moins :

N……. PIEDELEN, baptisé Paris-St Méry en 1771

REGNAULT xx.01.1643 : Jeanne MAUCONDUIT, fille et héritière en partie, demeurant à Rouen, vend à Mathieu MAUCONDUIT, son cousin, de Bois-Guillaume, 40 sols de rente foncière (moitié de 4 livres) à elle due par Raullin DUVAL, moulinier à Darnétal, en quoi ledit DUVAL s’était obligé à cause d’une maison sise rue à fer (l’autre moitié appartenant à Marguerite, sa sœur), parcelle vendue 40 livres à Etienne REGNAULT, maçon demeurant à Paris faubourg Montmartre, suivant contrat du Châtelet de Paris 27.11.1639 par ledit .…. MAUCONDUIT acquéreur – AD76 2E14/2212

ROBERT 11.05.1581 : François DOUBLET, changeur, naguère demeurant à Paris, vend à Isaac ROBERT, son neveu, fils et héritier de feu Isaac ROBERT, marchand à Paris, la quatorzième partie d’une maison au bout du pont au Change vers la porte de Paris près le Grand châtelet à l’enseigne La corne de cerf, par. St Jacques de la boucherie, acquise de Jacques PAVYE, orfèvre – AD76 2E1/362
SAINT AMAND 03.12.1659 : Guillaume SAINT AMAND, bourgeois de Rouen-St Maclou, tant pour lui que pour discrète personne maître Jean de SAINT AMAND, demeurant Saint Germain des près près de Paris (procuration devant M° Huart notaire à Paris 28.11.1659), héritiers par bénéfice d’inventaire de feu Robert, leur père, cèdent une maison par. St Laurent, rue Beauvoisine, proche le carrefour de la Crosse, bordée par Clément SAINT AMAND, par la veuve DELABARRE, .., qui appartenait à leur père, suite à partage fait entre lui et Nicolas de SAINT AMAND, son frère aîné (tab. Rouen 17.01.1618), louée à Louis AUVRAY, maître chandelier – AD76 2E1/2315 M° Borel

SALMON 22.02.1713 : Rouen-St Herbland, remariage de Françoise DAUBICHON, veuve de Charles Elie LEFEBURE, marchand horlogeur vis à vis le parvis Notre Dame (1709), gouverneur de l’horloge de la cathédrale (1702/1709) fille de Jean, marchand de cidre par. St Maclou, et de Madeleine LISSOTTE avec Antoine SALMON, marchand à Paris – Cm M° Lemarchand à Rouen 21.02.1713

TABOURET 24.03.1634 : partage en 2 lots de feu Claude EMO, garde hérédital pour le roi en sa Monnaie, marié avec feue Jeanne TABOURET, entre d’une part Guillaume TABOURET, avocat à la Cour, Jean TABOURET (demeurant Paris), François TABOURET (demeurant Paris), Catherine GUEROULT veuve Pierre TABOURET, garde hérédital en la Monnaie, tutrice de ses enfants mineurs, chacun héritier pour un quart de Jeanne TABOURET, leur sœur, et d’autre part François ASSELIN, lieutenant général en l’Amirauté de France au siège de la table de Marbre du Palais de Rouen, et Geneviève EMO veuve Joachim de TOURNY – 1er lot : une maison, par. St Herbland, occupée par feu Claude EMO, ainsi que deux louages (l’un à la veuve Jean FONTAINE, gantier, l’autre à Jacques de TOURNY, orfèvre) acquise de Pierre CAILLOU, orfèvre (tab. de Rouen 06.03.1584) ; un jardin faubourg Cauchoise, acquis le 25.01.1581 (ou 1589) de Claude LE ROUX ; un autre jardin au même lieu, acquis le 12.01.1595 ; 6 acres de terre par. St Gervais au triège de la croix de Mont Hellot ; une maison par. St Eloy acquise le 20.01.1600 de Simon BOQUET ; fondation faite par lui le 17.04.1623 ; citée pension de Anne TABOURET, religieuse aux Emmurées 27.06.1618 (tab) – 2ème lot : une maison rue de la Renelle par. St Laurent, à usage de tannerie, acquise le 31.12.1615 ; une maison par. St Gervais près la croix d’Yainville, acquise sur dettes de Pierre de HOUPPEVILLE, orfèvre et essayeur de la Monnaie, bordée par Michel ANFRAY, au droit de sa femme héritière d’Etienne TABOURET, d’un autre côté par les hoirs d’Alexandre de HOUPPEVILLE, apothicaire ; 3  acres de terres à Yainville bordés par les héritiers d’Etienne TABOURET ; une demie verge à Yainvillle, des près à Yainville ; une maison à Petit Quevilly, acquise ; 5 acres de terre à Saint Sever – AD76 2E 1/2201

VELLANDRES 24.04.1581 : Crespine MERY femme Jean VELLANDRES, patenostrier à Paris-St Eustache, en précédent veuve de Guillaume CAVELIER, marchand à Paris-St Eustache ; cité contrat tab. Rouen du 16.05.1579, transport par feu Guillaume à Jean LE CAUCHOIS, bourgeois, marchand de Rouen-St Pol, sur maison et jardin à Rouen-St Pol, lui venant de la succession de feu Philippe, son père – AD76 2E1/362

VERITE 12.01.1636 : Thomas CARRé, bourgeois de Rouen-Ste Croix des pelletiers, fils et héritier par bénéfice d’inventaire, de feu Jacques CARRé, marchand à Rouen nomme son procureur général Guillaume VERITE, bourgeois à Paris, pour pousuivre la veuve et héritière de feu Claude CARRé/CANU, marchand demeurant rue Buleboucher à l’enseigne du soleil, pour 424 livres – AD76 2E1/2897

La descendance des ancêtres des grands-parents maternels du côté maternel Eric POUILLEVET 10, rue Walter - 76000 Rouen



d'Inès, Lydwine et Guilhem POUILLEVET 11.12.2001

/


Do'stlaringiz bilan baham:


Ma'lumotlar bazasi mualliflik huquqi bilan himoyalangan ©hozir.org 2017
ma'muriyatiga murojaat qiling

    Bosh sahifa